Sans titre 2
Sans titre 2

press to zoom
Sans titre
Sans titre

press to zoom
1619775226370
1619775226370

press to zoom
Sans titre 2
Sans titre 2

press to zoom
1/4
Le Cabinet SCP THEMIS
 

Le cabinet d’avocat est composé de deux avocats: Maître Yani REDJALA et Maître Jennifer GUINARD.

 
Le cabinet principal se situe à Bergerac et le cabinet secondaire à Sarlat la Canéda.
 
 
Il vous propose l’ensemble des services d’un cabinet généraliste et exerce une activité de défense et de conseil dans des domaines très variés et notamment en droit pénal, droit civil, droit du travail, droit des personnes, et droit des affaires.
 
 
Maître REDJALA et Maître GUINARD vous assisteront dans l’ensemble de vos démarches juridiques et pourront vous représenter à Bergerac et à Sarlat la Canéda mais également devant toutes les juridictions nationales.
 
Nos Services

 

Maître REDJALA et Maître GUINARD vous assisteront dans l’ensemble de vos démarches juridiques et pourront vous représenter à Bergerac et à Sarlat la Canéda mais également devant toutes les juridictions nationales.

 

Si vous recevez une convocation à comparaitre devant une juridiction de Bergerac, Sarlat ou ailleurs, ou une assignation devant le Tribunal judiciaire (ex Tribunal de Grande Instance), devant le Juge du Contentieux et de la protection (ex Tribunal d'instance), ou le Tribunal de commerce, n'hésitez pas à prendre rendez vous avec Maître REDJALA, ou Maître GUINARD, Avocats au Barreau de Bergerac-Sarlat.

Contactez-nous

AFIN DE PRENDRE RENDEZ-VOUS

05.53.23.11.24

5, rue du Petit Sol

24100 BERGERAC

 

 

05.53.28.39.24


4, place de la Liberté (face à la Mairie)
24200 SARLAT LA CANEDA

​​

 

EMAIL

scp.themis@gmail.com

Actualités, Articles et Jurisprudence

Que se passe t'il pendant le confinement pour les droits de visite et d'hébergement?

Les déplacements entre les domiciles de chacun des parents sont possibles et entrent dans le cadre des dérogations de déplacement prévues. Vous devez remplir l'attestation de déplacement en cochant la case « Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou la garde d'enfants » et être en possession du jugement prévoyant vos droits et des pièces d'identité.

Cependant, le droit de visite et d'hébergement doit s'exercer en respectant les consignes sanitaires :

  • limiter les déplacements de l'enfant, en particulier sur de grandes distances ;

  • éviter que l'enfant prenne les transports en commun pour aller du domicile d'un parent à l'autre ;

  • éviter que l'enfant soit au contact des personnes vulnérables ;

  • empêcher que l'enfant rencontre des personnes présentant des symptômes du Covid-19.

Les parents peuvent se mettre d'accord pour modifier temporairement leur organisation afin de limiter les changements de résidence de l'enfant et se conformer aux exigences sanitaires dans l'intérêt de l'enfant. Par exemple, une résidence avec alternance chaque semaine peut provisoirement être remplacée par une alternance par quinzaine.

À défaut d'accord entre les parents, c'est le droit de garde prévu dans le jugement qui s'applique.

Le recours à un médiateur peut vous permettre de trouver un accord pour la période de confinement. Certains services de médiation familiale continuent de proposer leur aide par téléphone ou par visio-conférence, ainsi que des cabinets d'avocats médiateurs.

Il est interdit de refuser sans motif légitime de remettre un enfant mineur à la personne qui a le droit de le voir. C'est un délit puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

Néanmoins, ce refus peut être justifié pour respecter les consignes sanitaires actuelles, par exemple :

  • si l'éloignement des deux parents est important et nécessite de déplacer l'enfant pendant un long trajet en transport en commun ;

  • si l'un des parents ou l'enfant présente des symptômes ;

  • si une personne malade vit au domicile de l'un des parents.

En cas de doute n'hésitez pas à nous contacter.

(Sur service-public.fr)

 

 

Compétences


Droit civil général (droit des contrats, droit de la consommation, conflits de voisinage)

Droit de la famille (divorce, garde d'enfants, adoption, violences conjugales)

Droit pénal (crimes, délits, contraventions)

Droit du travail

Droit commercial

Fonds de commerce & Baux commerciaux

 

Droit du bâtiment et de la construction